Moi aussi Je Suis Healthy !


Vaste question que ce sujet ! Qu'est-ce qu'être healthy selon vous ?  🍋 🍌



Avant toute chose, je tenais évidemment à saluer le travail qu'opère au quotidien Margot, notre You Make Fashion. Au travers son second compte Bien Dans Mon Slip, elle n'a de cesse de partager avec nous cette question du rééquilibrage alimentaire auquel elle s'est adonnée voilà un an, épaulée par le programme PowerDiet et Sarah, sa fondatrice. Ce livre Je Suis Healthy en est un bel aboutissement. Elle s'est livrée à nous comme une fille à ses amies, nous ses lectrices qui avons finalement beaucoup en commun avec elle en matière de remise en question quant à notre alimentation, nourries d'habitudes pas toujours des meilleures, de réflexes tenaces, de fausses croyances et préjugés vis-à-vis de tel ou tel aliment. Mais aussi nos complexes. Pudiquement, je vous avais évoqué les miens en m'intéressant de plus en plus près à cette question du bien-être, du mieux, du plus sain.


Un sujet qui revêt à mes yeux plusieurs aspects et pistes à explorer.

Faire du sport, c'est healthy, c'est prendre soin de son hygiène de vie en passant par le corps. Privilégier les déplacements à pieds, course et cardio, fitness, natation, randonnée. J'ai ainsi fréquenté une salle de sport et suivi le programme TBC de Sonia Tlev. J'en garde de solides éléments à répéter chez moi en une routine variée qui me correspond, 30 minutes intensives 3 fois par semaine, et marche à pieds au maximum. L'équation étant 30% de sport contre 70% dans l'assiette, que j'ai négligé pensant que le sport pallierait à mes écarts.
 
Veiller à son bien-être mental et existentiel, c'est healthy. Je me suis posée la question du Hygge et vous avais présenté mes essentiels. Avais expérimenté une semaine de digital détox loin des réseaux. Et toujours en compagnie de Margot YMF, j'avais exploré les pistes de la sophrologie autour de son premier ouvrage Je Suis Happy, où respiration, positivité, pleine conscience et appréciation du moment présent s'entremêlaient avec sport et alimentation, ouvrant ainsi de nouvelles pistes à cette réflexion saine. Inhale confidence, exhale doubt.

Être healthy, amène inévitablement à se poser cette question de l'alimentation. Ces 70% que je croyais maîtriser mais en fait pas du tout. Ou du moins pas tout à fait. Ma cellulite pour preuve. J'ai fait appel à la cure Kick Ass de Wandertea dont je vous parle régulièrement. Sollicité les massages à la ventouse ciblés et cure drainante de Cellublue. Rien de tout cela n'a été inefficace, mais pas non plus des solutions. Ce sont des explorations, des essais, des étapes. Riche de mes expériences, j'avance, je m'enrichis dans ce cercle vertueux.

Point crucial pour moi, vous parler de mon choix de ne plus manger de viande depuis bientôt 6 ans. Cette bouffée de liberté et de mieux-être en moi depuis cette décision, et répondre à vos interrogations sur le pourquoi mais aussi le comment. Comme toute chose dans la vie, il faut un déclic. Ce moment où votre corps vous dit qu'il est prêt, où tout concorde alors avec la tête.




Quand Margot YMF nous a parlé de son rééquilibrage alimentaire, cela venait répondre à mon ultime besoin. Celui de redresser la barre dans mon assiette, repas mais aussi encas. Car ce sont les à côtés que je maîtrise le moins bien. Grignotage. Addiction au sucre. Je ne bois cependant ni sodas ni alcool et ne sucre pas mon thé. Un bon point de gagné. Et puis même si mes amis m'appellent "la mangeuse de graines" avec mon quinoa et mon tofu, il n'est reste pas moins que j'avais encore à apprendre.
Comprendre que légumineuses et féculents ça s'équivaut dans l'assiette d'un point de vue nutritionnel. Que les fruits à 16h ça n'est pas à volonté car même naturels, ce sont malgré tout du sucre !
Faire la différence entre bio et healthy par exemple. Car un produit bio ne se consomme pas à l'excès, les yeux fermés. Il n'en est pas moins industriel lorsqu'il est question de gâteaux et plats préparés - bon eux je les ai depuis longtemps bannis. Néanmoins, de l'industriel, j'en consommais encore, le réflexe du paquet de gâteaux ou barres sucrées réconfortantes je ne connais que trop bien. J'apprends alors à modérer mes pulsions. Je compense intelligemment en puisant ce sucre dans un fruit où il sera alors à l'état naturel, sans additifs, mais avec parcimonie donc. J'ai toujours des amandes à portée de main. Je me créé des rituels, me force à manger aux heures fixes, prends un réel plaisir à penser et préparer mes assiettes, dans des bowls que j'affectionne. Ce format me convient et respecte de petites proportions. Partir de produits bruts et cuisiner du fait maison. Une jolie pizza que l'on a faite soit-même, un bon vrai gâteau dont on connait chacun des composants. Ce sera toujours plus healthy et gratifiant que ceux-ci achetés tout faits, même estampillés bio. Je vous le garantis.



Être healthy, c'est un accord passé avec soi-même. Accepter, reconnaitre et éviter ces pièges jadis adorés lorsque je fais mes courses. S'organiser sur la semaine, se composer des menus avec une liste d'ingrédients auxquels se tenir. Comme ça aucun moyen d'être tentée et de céder à la maison. Ça ne se fait évidemment pas les doigts dans le nez du jour au lendemain. Une étape suit l'autre. J'apprends à être curieuse, à oser, à me challenger. Le tout est de le vouloir, sincèrement, avec conviction, pour les bonnes raisons. Le reste suit dans la logique, gardez en tête cette idée de cercle vertueux.

Vous l'aurez compris, ce second bouquin Je Suis Healthy, je l'adore de tout cœur. Car il s'inscrit parfaitement dans une démarche personnelle déjà entamée, à ce moment précis de mon existence. Que c'est stimulant ! Quel plaisir je ressens ! Il n'est aucunement question de régime - okay si je pouvais me débarrasser de ces 4 kg car ils n'ont vraiment pas leur place dans ma petite morpho, mais alors sans passer par la torture.
Mais d'ouvrir les yeux et rectifier de mauvaises attitudes alors adoptées, par paresse, par ignorance. Dans les lignes du livre, je crois souvent entendre mon Papa et ses conseils que je ne rechignais à écouter adolescente, et qui aujourd'hui apparaissent comme des formules magiques, pleines de bon sens. Parfois on a les éléments de réponse juste sous notre nez, le tout est d'apprendre à les voir ;) Tant de choses que j'ai aujourd'hui comprises. Je ne ruinerai plus mes efforts au sport en me ruant sur une alimentation totalement déconnectée de tout raisonnement ni mesure.

Avant je mangeais peu, mais mal. Je pensais que sauter un repas comblerait mes écarts, mes grignotages et excès de sucre. Je pouvais passer la journée uniquement avec un paquet de gâteaux. C'était peu, mais surtout beaucoup en mal.

Aujourd'hui je réalise que je n'ai jamais autant mangé ! Préparé mes produits bruts, pris de vrais repas à heures fixes, vu mes assiettes déborder de légumes. Je sors de table complétement rassasiée. Je n'ai plus cette obsession de "faim". J'aime m'occuper l'esprit en pensant mes produits. Cela semble beaucoup question de bouffe dans mon quotidien, et pourtant je crois bien que je suis en train d'amorcer une perte de poids ! Incroyable !


Autoportrait en clin d’œil ouvertement assumé à Margot YMF bien dans son slip ;)

Tout cela, j'avais besoin de le partager avec vous au travers cet article. Remercier Margot YMF qui à bien des égards, m'encourage à tenir bon cette motivation. De part son livre au top, ses Stories stimulantes, et les échanges ponctuels que nous pouvons avoir, un bravo ou une bourde qu'elle m'explique.
En en parlant à mes proches, en échangeant des mots encourageants et gratifiants. Le partage est d'un tel enrichissement.
J'ai même récemment créé une Story permanente "Bon, Beau & Sain" à la une sur notre Insta où vous pourrez retrouver ces assiettes saines que je m'amuse à préparer, en accompagnant le programme de 3 semaines mis en place par Margot dans le cadre de son ouvrage. Peut-être le suivez-vous vous-même !!

Peut-être pour certain(e)s n'êtes-vous pas du tout branché blogueuses mais me lisez car vous me connaissez autrement. Et que cette réflexion autour du rééquilibrage alimentaire, du plaisir de cuisiner de bons produits éveille en vous un intérêt. Inspirant ? Cela serait d'ailleurs génial !



Commentaires

  1. Toujours un plaisir de te lire ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Bérangère, ton soutien m'est très précieux <3

      Supprimer
  2. Anonyme25.6.18

    Merci pour ce bel article. J'ai vu que tu suivais le programme powerdiet. Est-ce qu'il comprend le calcul de ses calories ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Petite nuance cependant, je ne suis pas inscrite au programme PowerDiet.
      Mais j'ai suivi pendant 3 semaines les recettes équilibrées proposées par Margot via son compte Bien Dans Mon Slip, que je poursuis par moi-même de mon côté.
      Il n'était - et n'est tjrs pas - question de calories ni de pesées d'aliments. Pour te faire une idée, je mange toujours dans des bowls ou petites assiettes afin de réduire mes portions. Quant au parfait équilibre, il s'agit de 50% de légumes, 25% de féculents et 25% protéines.
      J'espère t'avoir éclairée. Belle journée à toi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire