Golden hour, l'heure dorée


Un champ  de pompoms, un coucher de soleil et mon cœur s'emballe  💛

Ou comment s'éclipser avec Daddydoux - qui signe une nouvelle fois ces splendides photos - en plein milieu du diner pour capter la lumière parfaite dans le plus doux des champs de pompoms !! Immersion à La Noue-en-Ré, village oh combien cher au cœur de mon père car c'est ici que sa mère a grandi, et lui-même à son tour chaque été. Vous l'aurez compris, cette Île, c'est une histoire de famille, de transmission d'une génération à la suivante. Et j'espère qu'un jour, à mon tour, j'aurai le plaisir de perpétuer la tradition qui est un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, la notre.




En parcourant ces photos, je me dis que les sources d'inspirations qui nous habitent ressortent parfois à notre insu ! Ici je ressens l'influence du photographe hollandais David Hamilton pour lequel mes parents ont toujours voué un culte, et j'ai d'ailleurs grandi en tournant les pages de leurs ouvrages photos, fascinée à mon tour. Et bien sur, comment ne pas penser aux images oniriques et poétiques de The Virgin Suicides...





Chemisier Mango | Jupe H&M | et au loin l'océan



Je vous invite à vous passer "Ce Matin Là" de Air et "The air that I breathe" de The Hollies issus de la b.o de The Virgin Suicides en visionnant cet article <3 Je vous embrasse bien fort, et pour notre prochain rendez-vous, je trépigne de vous présenter une personne qui compte énormément pour moi !! Des idées ?




Commentaires